Séance ordinaire chez ma psy !

Publié le par antenor

Les journées de ma vie étant ce qu’elles sont, longues, fades et ennuyeuses, j’essaie de me divertir depuis quelques temps en consultant. Ma psy, Gestalt-thérapeute, la Dr Schneider, qui est à ma santé mentale ce que la piété est à la pitié a fort à faire. Rien que son nom déjà, à ma psy, est pour moi un mystère total. Schneider, en allemand, signifie tailleur en français. Remarquez que Dr Tailleur est beaucoup plus laid (et décousu…) que Dr Schneider. D’ailleurs, à mon avis, ça ne doit même pas exister.

On pourrait penser qu’il y a réciprocité entre les deux langues, mais non : il a fallu qu’on importe Schneider de la langue allemande tout ça parce que notre Tailleur de la langue française (en plus de n’être pas « rich » du tout) n’a aucune consonance thérapeutique.

Derrière Schneider, on pressent l’univers de Freud qui de surcroit n’était pas allemand, mais autrichien et juif quand même. Quand on connaît les relations un peu compliquées qu’ont eu les allemands (et les autrichiens devenus allemands pendant un certain temps) pour les juifs, ou plutôt contre les juifs, on se dit que si on a une psy qui s’appelle Schneider ça ne peut forcément pas être simple.

De plus elle est Gestalt thérapeute. Gestalt est également un mot allemand qui signifie quelque chose comme « forme », « stature », « apparence ». Une fois encore, dans notre langue, la « thérapie de la forme » n’aurait aucune signification : c’est fade, c’est désespérant, c’est sans espoir. Par contre, Gestalt en impose autant par son origine allemande que par sa traduction qui ne peut être qu’approximative. Et puis surtout, très classe de dire à son assistante : « qu’on ne me dérange sous aucun prétexte, j’ai une séance de Gestalt pendant une heure ».

Les préliminaires de ma (Gestalt) thérapie vous étant désormais connus, vous pourriez vous étonner qu’à ce stade de mon existence je ne sois pas encore guéri.

Vous pouvez !

Non mais parce qu’avec les dizaines de séances de Gestalt thérapie (70 € de l’heure tout de même) que j’ai suivies, je me sens toujours aussi désorienté, aussi irascible, aussi Moi Devant,  aussi obsédé.

Cependant, grâce à toutes ces séances, j’ai maintenant une telle connaissance de ma pathologie que je pourrais guérir n’importe qui en souffrirait. Sauf pour moi pour qui ça ne marche pas. Je me résiste. C'est-à-dire qu’il faudrait que je n’y pense pas pendant que la Dr Schneider essaie de me guérir. Mais quand est pourvu d’une lucidité aussi hautaine et aussi euh… lucide justement que moi ce n’est pas chose facile.

C’est toute cette connaissance que j’ai acquise, et que je maitrise parfaitement, qui fait que je ne pourrais jamais guérir. Je me dis parfois que personne ne devrait avoir autant de raison que j’ai. D’un autre côté, je reste convaincu que c’est ce qui me rend si sublime, si attirant, si désirable.

Je sais bien que vous ne pouvez pas comprendre tout ça, mais j’aime bien vous embrumer un peu car vous ne m’en admirerez que plus. *soupirs*

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Franck 24/02/2009 22:36

De te voir vivre autant d'aventures, me rends heureux, j'ai comme une petite schadenfreude... :-)

D.K. 24/02/2009 12:12

Tu devrais avoir une discussion avec Woody Allen, je pense que vous auriez pas mal de choses à vous raconter sur vos thérapies respectives...

MarcelD 24/02/2009 08:52

La gestaltculation rend beau, sublime et désirable. Soit.Mais pourquoi tout ce rose?

Laurence 23/02/2009 22:48

Est-il possible de t'admirer "ENCORE" plus ? Je n'en suis pas sûre Maréchal!

Oïnkari 21/02/2009 10:56

Sublime, attirant, désirable.............Ben faut voir, hein! Y'a des photos quelque part ? J'achète pas chat en poche, moi!C'est une question de gestalt, mais aussi degli occhi et dello sgardo!Et votre tailleur, s'il n'est pas riche, j'espère qu'il est compétent! Les hommes qui ne savent pas s'habiller, qui ne savent pas porter le kilt par exemple, ne sont pas sexuellement attirants. C'est Vogue qui le dit!