Je n'ai jamais mangé de cerises en hiver ...

Publié le par antenor

Je n’aime pas parler politique, du moins pas ici sur le blog. Mais s’il y a un homme, un seul de politique qui m’exaspère et qui ne m’inspire rien d’autre que mépris, c’est bien Alain Juppé. Désolé, c’est tombé sur lui. Son éternelle suffisance, et je crois, sa mauvaise foi dans sa condamnation pour emplois fictifs en sont probablement la raison.

 

Bien qu’il soit le « meilleur d’entre nous », dixit Chirac, il n’a pas su qu’on ne mange pas de cerises en hiver. A titre personnel, je n’en ai jamais mangé car je me suis toujours dit que ces fruits hors saison devaient venir de l’autre bout du monde, avec un bilan carbone (c’est à la mode cette expression) catastrophique mais surtout que je n’en avais pas besoin. Les cerises, en été, je les cueille directement à l’arbre qui les produit, devant chez moi ! Simple et délicieux.

 

Il a faillit être ministre d’état de l’écologie. Non, mais sérieux : alain juppé est à l’écologie ce que Bush fut à l’accord de Kyoto.

 

Comme premier ministre, aussi droit qu’il ait pu être dans ses bottes, il n’a pas été glorieux. Comme ministre tout court, il n’a pas laissé non plus des souvenirs impérissables. Désormais, il est maire à Bordeaux. Et il réfléchit. Ah oui : il se rase aussi. Régulièrement. Et il a écrit un livre « je ne mangerai plus de cerises en hiver » qui vient de sortir.

 

Sincèrement, s’il l’a fait, de manger des cerises en hiver, autant assumer et expliquer pourquoi il l’a fait. C’est ça que je n’aime pas chez lui, cette hypocrisie permanente. Et essayer de nous faire croire qu’il est devenu (enfin) (plus) intelligent.

 

Je n’ai pas fait l’ENA et pourtant j’ai toujours su que ce n’était pas bien de manger des cerises en hiver. C’est drôle hein !

 

Bon, je vous laisse, j’ai des lessives en retard, ma psy à voir (je ne sais pas si je vous en ai jamais parlé, de ma psy, je le ferai peut être un jour si ça vous intéresse), le chat de la voisine à maltraiter. Et du raisin tout frais à gouter, que je viens d’acheter, il vient d’Afrique du sud. Délicieux, je ne vous dis que ça !

 

Ah, pour finir vraiment : je n’ai jamais mangé de cerises en hiver, vous pensez que je devrais en faire un livre ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain Babanini 31/03/2009 23:50

Un qui ne risque pas de ne pas vendre son livre, c'est Juppé invité de partout pour sa promo. Il se la joue cool, lui que l'on a connu très suffisant, maire de Bordeaux malgré les attendus du procès qui l'avait condamné à seulement un an d'inéligibilité quand il en risquait dix. Titres des journaux à l'époque: Juppé récupère sa mairie.Je crois que mon indignation d'alors avait fait commettre le premier billet dans cette page.En attendant le titre de ce bouquin révèle plus que la bonne conscience écolo (et on retrouve là le fil conducteur de cette page)du personnage, il en montre sa futilité méprisante. Combien de pauvres pourraient dire? " Je n'ai jamais mangé de cerises en hiver."

Oïnkari 22/03/2009 22:52

Mince alors, me reprocher ma bonne humeur, à moi !Vous mériteriez que je vous lance un sort, du genre furonculeux......Mais la sorcyaire est magnanime et je m'en vais vous lécher la pomme, histoire de vous faire profiter de mes verrues. Gniark, gniark! 

Oïnkari 21/03/2009 19:27

Comment ça? Le chat de la voisine à maltraiter. Il y a des coups de pieds aux fesses qui se perdent sur ce blog. Faites moi plaisir, maltraiter votre voisine, qui le mérite (il n'y a qu'à regarder son linge, l'est pas bien blanc), et foutez la paix au greffier.Je vous embrasse, faute d'une meilleure idée. 

Laurence 20/03/2009 21:35

Je suis un peu comme toi, je n'ai jamais mangé d'oranges en été et je n'ai pas fait de livres sur le sujet...Ai-je eu tort ? Je l'ignore, mais une chose est certaine, c'est que je n'ai pas fait l'ENA ( et soit dit en passant, la seule vertu de Juppé est qu'il n'aime vriament pas SARKO! )

D.K. 18/03/2009 12:28

C'est marrant que tu en parles pas plus de politique en fait... C'est tout de même le royaume des cols blancs, et pour les garder immaculés, il faut souvent les laver !