J'irai cracher... sur vos soirés mondaines !

Publié le par antenor

Nous vivons une époque formidable. Enfin, je m’entends : je vis une époque formidable. Car quand je vois ce que vous vivez, vous… le doute est pour le moins permis.

Peut-être l’avez-vous remarqué, mais nous vivons désormais dans une société d’experts. Il ne se passe pas une soirée sans qu’il n’y ait un expert (ou trois) qui se prononcent sur tel ou tel sujet. Il suffit d’ailleurs qu’il y en ait deux de la même spécialité qui se prononcent, pour être certain qu’ils soient d’avis contraire. Non seulement, aucun d’entre eux n’est capable de nous prédire – ne serait-ce qu’en grandes lignes – de quoi demain sera fait, mais en plus ils se trouvent dans l’impossibilité parfaite de nous expliquer le passé. Ca ne peut pas être si difficile tout de même de nous l’expliquer, ce passé, non ?

Et, effet désiré ou non de ce monde d’experts dans lequel nous vivons, voilà que tous nous nous prenons également pour des experts. Autrefois, (comprenez par là jusque il y a quelques mois), l’ennui dans les soirées mondaines un peu mortelles (comprenez par là celles auxquelles je n’assistais pas) ne pouvait traditionnellement être rompu qu’en parlant de l’éducation des enfants. Pas des vôtres, irréprochables bien entendue, mais de ceux de vos amis, qui de toute évidence manquaient totalement d’éducation digne de ce nom. Il suffisait de vous lancer dans ce sujet pour vous assurer de briser les plus grandes amitiés à tout jamais.

Désormais, grâce aux autoroutes de l’information, aux radios et aux programmes TV vous abreuvant en permanence d’informations que vous ne souhaitiez même pas, vous voilà vous aussi Spécialistes ès qualité en tout.

Vous savez tout sur la Grippe H1N1. Vous savez exactement pourquoi vous ne vous ferez JAMAIS vacciner et vous haïssez immédiatement quiconque autour de vous s’est fait administrer ledit vaccin, sans avoir réussi à le convaincre malgré tout le savoir que vous avez su brillamment restituer sur ce sujet. Aux détails près que vous ne connaissez pas le rôle d’un adjuvant (notion qui vous était d’ailleurs inconnue jusqu’à avant l’apparition de ce vaccin), vous n’avez aucune idée de ce que signifie H1N1, vous pensiez même que Guillain-Barré était une île lointaine… Mais vous SAVEZ que le vaccin contre la grippe A « c’est mal » et qu’il résulte d’un complot mondial franc maçonnique destiné à enrichir alternativement les grands groupes pharmaceutiques, les politiques pourris etc. Vous SAVEZ et vous êtes effondrés à l’idée de ne pas réussir à convaincre ceux autour de vous qui ne sont pas de votre avis. Car vous avez raison, absolument raison, vous avez encore entendu un expert pas plus tard que hier soir… *mode logorrhée sur « on »*

Alors oui, maintenant pour animer les nombreuses soirées mondaines qui vous attendent dans les jours qui viennent, et sur le même mode, vous voilà prêts à assumer votre rôle de Sachant, en élevant la voix, vous imposant même auprès de ceux qui ne vous prêteraient pas une oreille très attentive : qu’il s’agisse de la mauvaise vie de F. Mitterrand, de la boutade malencontreuse de B. Hortefeux, des états d’âme de R. Dati, de la candidature probable de DSK à la présidentielle de 2012, des dessous de l’affaire de la candidature de J. Sarkozy à l’EPAD, des emplois fictifs de J. Chirac du temps où il vaquait à la Mairie de Paris vous aurez mille occasion de briller en démontrant qu’on vous ne la fait pas, et que vous avez un avis sur tout. Vous SAVEZ d’ailleurs raconter tellement bien l’intervention du Docteur Delajoux sur notre idole J. Hallyday que vous donnez l’impression d’avoir été en salle d’opération…

Ce Noël-ci, dans une ambiance douce et feutrée, bien loin de vos exposés pédants, je serais entouré de personnes qui me sont chères. Elles sauront m’écouter des heures durant sur ce que j’ai à dire concernant l’incidence des fluides en périmètre acquis parce que je sais vraiment, et qu’elles sont réellement intéressées. Autant vous faire à l’idée que je n’aurais même pas le temps de vous accorder une pensée…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Oïnkari 21/12/2009 18:31


Puisque c'est comme ça, moi non plus je n'aurai pas une pensée pour vous!
Par contre, chez moi, foin de grands débats ! Uniquement de la douceur, de la chaleur, des rires des huîtres, des escargots de propre récolte,  du foie gras maison de l'ami Luc, une canette
aux raisins et aux champignons, accompagnée d'un gratin de merveille, des fromages d'Auvergne, un gâteau au chocolat et un autre aux fruits, café, liqueurs et douceurs!
A l'année prochaine.
Bisous quand même 


Cassandre 20/12/2009 18:49


et moi qui comptais t'expliquer en quoi la faible teneur de calcium dans la bentonite (celle du Wyoming étant la meilleure n'en ayant point) pouvait améliorer les performances d'étanchéité de
celle-ci parce que... oh mais je vois que tu ne me lis même plus mon cher Maréchal... et bien passez de bonne fêtes ... mondaines ;-)


Saoul fifre 20/12/2009 15:33


Te voila bien bavard. Tu t'es fait vacciner avec une aiguille de phonographe ?


Gwen 20/12/2009 12:09


Tu as quelque chose contre les Lavants-Sachants ?
A ce propos, une question à méditer : achète-t-on un lave-linge autrement qu'en urgence ?


Andiamo 20/12/2009 11:37


Et l'influence des fluides en milieu rotatif, tel que dans la : LAVO 1200 "speed" ?
Tu as zappé n'est-ce pas Maréchal ?