love parade 2010 : j'y étais (presque) !

Publié le par antenor

Finalement cette love parade en Allemagne à Duisbourg qui a rassemblé près d’un million de personnes aura entrainé la mort de 21 participants et 300 blessés.

Ce qui est bien, avec les Allemands, c’est qu’ils font toujours les choses en grand. Ils ne font pas dans le détail.

 

Je pense que je n’aurais jamais du annoncer publiquement que cette année j’irais à la Love Parade plutôt que d’aller au festival de Cannes. Vu que j’étais (en toute discrétion) à Cannes (j’étais assis tout derrière, habillé en quelconque) et que je n’avais aucunement l’intention de me rendre à Duisbourg. Et voilà tous ces fans qui venaient pour me voir…

 

Ceci étant, il est très probable que je m’y rende l’année prochaine, à la Love Parade en Allemagne : pour une fois que j’aurais une chance réelle et sérieuse que l’on me serre de près ou bien que l’on me coince… *soupirs*

 

Trêve de plaisanterie : les obsèques des 21 personnes décédées auront lieu demain. Près d’un million de personnes sont d’ailleurs attendues… J’espère qu’il n’y aura pas de musique de fond dans l’église et qu’ils ont prévu une buvette… Pourquoi ne pas organiser une toute petite « after » ?

Vraiment, si je ne m’occupe pas de tout …

Publié dans rien-nest-vrai

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michèle Laurence 19/10/2010 21:07



Qu'es-tu devenu cher Antenor? tu t'es dissous dans ta machine speed ?...



Oïnkari 18/10/2010 20:27



Anténor, t'es mort? Ou tu as eu des mots avec ton mulot?


Reviens, tu nous manques! Fais pas ta mauvaise tête! 


 



fermaton.over-blog.com 16/10/2010 16:50



J'appuis mathématiquement ce que tu dis !


C.Q.F.D


Clovis Simard


 



Michèle Laurence 18/09/2010 23:18



C'est quand même curieux que ton blog se transforme en page pub pour les 3 suisses ! ...Je regrette le bon temps où tu distillais ton venin délicieux !  Biz



Michèle Laurence 06/09/2010 19:10



Tu ne viens pas souvent sur ce blog, dommage, j'aime venir te lire...Tu reviens, je t'attends ...